Qatar 2022, et maintenant le mois de mai ?

Qatar 2022, et maintenant le mois de mai ?

Photo Icon Sport

La Coupe du monde 2022 est devenue un énorme casse-tête pour la FIFA depuis que l’organisation de cette édition a été confiée au Qatar. Car les températures trop élevées ne seront pas compatibles avec un tel évènement, et ce même si le pays organisateur a déjà prévu un système de climatisation pour épargner les joueurs. Pas de quoi convaincre Sepp Blatter, qui aimerait repousser le Mondial en novembre-décembre 2022, tandis que Michel Platini voudrait l’avancer en janvier-février de la même année. Personne n’est donc d’accord à ce sujet, et ce n’est pas l’avis des clubs qui viendra changer la donne.

En effet, l’Association des Ligues européennes de football (EPFL), qui comprend au moins un club de 21 championnats différents, a également son mot à dire. Et selon la BBC, l’EPFL présidée par Frédéric Thiriez aurait demandé à ce que la Coupe du monde 2022 soit organisée en mai afin de ne pas affecter les revenus commerciaux des championnats nationaux.