CdC : Le Brésil aidé par la vidéo ?

La fédération égyptienne a fait savoir qu’elle allait contester officiellement le pénalty sifflé contre sa formation en fin de match face au Brésil, ce lundi en Coupe des Confédérations (4-3). Pour les dirigeants africains, l’arbitre et son juge-assistant ont indiqué dans un premier temps un corner alors que le défenseur égyptien avait sauvé le ballon sur sa ligne avec son bras, avant de se faire corriger par le 4e arbitre grâce à l’aide de la vidéo. « Je trouve que c'est très étrange : l'arbitre a sifflé un corner, l'assistant aussi, la décision est venue du quatrième arbitre, qui est devant un écran de télévision. Nous n'accusons pas l'arbitre. Mais le problème, c'est qu'il a attendu trois minutes avant de changer de décision. Pendant ces trois minutes, il y a eu contact avec la table des assistants », a déploré le sélectionneur adjoint de l'Egypte, Chawki Gharib.


Un incident qui n’est pas sans rappeler l’expulsion de Zinedine Zidane en finale de la Coupe du monde 2006. Les dirigeants français avaient accusé les arbitres d’avoir eu recours à la vidéo et au ralenti de la télévision pour expulser le Français pour son coup de tête, que personne n’avait vu en direct. Le recours à la vidéo pendant un match est bien sûr formellement interdit.