Arg : Caceres et Riquelme calment le jeu

A la veille du « Superclasico » face à River Plate, dimanche, les joueurs de Boca Juniors se sont réunis pendant une heure et vingt minutes vendredi afin d’aplanir les tensions, symbolisées par la polémique entre Julio César Caceres et Juan Roman Riquelme. « Je demande pardon à tout le groupe, j’ai franchi la ligne jaune », a assuré le défenseur paraguayen du club de Buenos Aires. Riquelme s’est à nouveau défendu face aux critiques. « Je suis comme je suis et je ne vais pas changer. Nous n’avons pas besoin d’être amis en dehors du terrain mais dans le stade, nous formons une équipe et c’est le principal. Je n’ai pas de privilèges, je m’entraîne avec vous tous les jours, aurait déclaré la star de Boca à ses coéquipiers, avant de conclure. En 2000, on était encore moins bien que cela et on est devenus champions du monde. Dimanche, on va battre River. »