PSG : Un président tente d'humilier Paris au mercato

PSG : Un président tente d'humilier Paris au mercato

Photo Icon Sport

Pour l’achat comme pour la vente, les négociations sont toujours très compliquées avec le Paris Saint-Germain. A l’achat, le club de la capitale n’est pas certain d’avoir toujours le feu vert pour dépenser et donc recruter comme bon lui semble, avec l’UEFA sur son dos. Pour la vente, Antero Henrique sait se montrer agressif, sans compter que les joueurs parisiens ont souvent un énorme salaire qui bloque les négociations. Alors, si certains clubs demandent parfois des faveurs pour boucler une opération, Naples a poussé le bouchon très loin par l’intermédiaire de son indécrottable président. Pour faire venir Edinson Cavani, Aurelio de Laurentiis, qui sait que le projet fait rêver ses tifosis, a tout simplement énuméré ses exigences pour le joueur sous contrat jusqu'en juin 2020.

« Si le PSG le cède en fin de saison en prêt gratuit ou à un prix symbolique, alors il pourrait revenir. Et il faut qu’il accepte un salaire de 6-7 ME par an. Le tout avec l’aval de Carlo Ancelotti, évidemment », a prévenu le patron de Naples, qui demande donc au PSG de s’asseoir sur des millions d’euros, et à l’Uruguayen de diviser son salaire par trois. Malgré tout son amour pour Naples, il n’est pas certain que le meilleur buteur de l’histoire du PSG soit prêt à ce genre de concessions.