Cris racistes en Italie : L'incroyable rapport fédéral qui accuse Moise Kean...

Cris racistes en Italie : L'incroyable rapport fédéral qui accuse Moise Kean...

Photo Icon Sport

On dirait bien que le football italien refuse de prendre le problème du racisme dans ses stades à bras le corps...

Mardi, seulement quelques mois après l'affaire Koulibaly (Naples), la Serie A a une nouvelle fois été touchée par le racisme. Puisque lors de la victoire de la Juventus à Cagliari (0-2), Moise Kean et Blaise Matuidi ont été victimes de cris sans équivoque. Ce qui ne semble pas être un souci pour les instances dirigeantes, vu que selon le rapport fédéral obtenu par La Gazzetta dello Sport, c'est l'attaquant italien qui « aurait provoqué cette réaction des tifosi sardes » suite à sa célébration sur le deuxième but. Pour les trois inspecteurs de la fédération présents au Sardegna Arena, Kean a donc été « provocateur » en restant immobile et les bras ouverts face aux supporters adverses.

D'après le rapport, les « buu » n'auraient débuté qu'après le but de Kean, alors même que des vidéos amateurs prouvent le contraire... Les fautifs seraient au nombre de 50. Un total insuffisant pour « percevoir la réelle dimension de l'épisode ». Par conséquent, la tribune où les auteurs des cris racistes se trouvaient ne devrait pas être fermée, et le club de Cagliari pourrait s'en sortir avec une simple amende...