EdF : Valbuena contre Benzema, il a compté ses amis

EdF : Valbuena contre Benzema, il a compté ses amis

Photo Icon Sport

Actuellement à l'Olympiakos, où il a réussi à se mettre les chauds supporters dans la poche, Mathieu Valbuena a toujours en travers de la gorge la fin brutale de sa carrière internationale avec l'équipe de France, effet direct de la fameuse affaire de la sextape. Conscient du désastre que cette vidéo privée a été pour lui, l'ancien joueur de l'OM et de l'OL avoue que cela lui a permis de faire le tri entre ses vrais et ses faux amis, la bataille entre les pro-Valbuena et les pro-Benzema ayant fait rage pendant plusieurs années.

Se confiant ce dimanche dans L'Equipe, Mathieu Valbuena tente d'être philosophe même si la plaie est béante et qu'on sent que toute cette histoire a fait mal au joueur. « J’avais eu besoin de partir loin de la France, que l’on parle moins de moi, que l’on me juge uniquement sur mon football. Les gens n’étaient plus objectifs avec moi, peu importe ce que je faisais sur le terrain. Je voulais repartir de zéro, dans un autre pays. Quelque part où j’aurais beaucoup plus de reconnaissance. Je crois qu’à l’étranger il y en a beaucoup plus et tout le monde sait pourquoi. À cause de cette affaire. En France, quand on a une image, j’ai l’impression que les gens ne retiennent que ça, que le négatif. Quand ils entendent mon nom, ils ne disent pas : “C’est beau ce qu’il fait à 35 ans, il est parti de rien”. Non, ils pensent tout de suite à l’affaire. Peu de soutiens par rapport à Benzema ? Je ne vais pas pleurer sur mon sort. À partir du moment où l’affaire a éclaté, j’ai bien vu sur qui je pouvais compter, qui était toujours à mes côtés. Le monde du foot est cruel, je n’ai pas attendu cette histoire pour le savoir », confie Mathieu Valbuena, qui a une carrière de haut niveau, mais qui n'aura clairement pas été un long fleuve tranquille. Tout ça pour une vidéo...