Bel : L’interpellation de Boussoufa fait du bruit

Le milieu de terrain d’Anderlecht est au cœur d’une interpellation très contestée en Belgique. Mbark Boussoufa prenait un verre avec ses amis dans le centre de Bruxelles dimanche après-midi lorsque des policiers ont procédé à un contrôle d’identité. Le Marocain, qui n’avait pas ses papiers, a été interpelé et gardé à vue plusieurs heures avant d’être libéré. « Ils m'ont embarqué en disant que je n'avais pas bien joué samedi soir », a expliqué à la presse belge le joueur d’Anderlecht, qui dit avoir été maltraité et victime de racisme.


Du côté de la police, on assure que le joueur n’a pas été reconnu et qu’il n’a surtout pas souhaité obéir aux injonctions des forces de l’ordre. Devant le remous de cette affaire, le maire de Bruxelles a demandé un rapport détaillé de la part du chef de la police bruxelloise.