Ballon d’Or : Messi sacré, c’est parti pour la théorie du complot

Ballon d’Or : Messi sacré, c’est parti pour la théorie du complot

Photo Icon Sport

Cela va de paire avec chaque lauréat, même si son talent est indiscutable, mais les phrases chocs vont bon train après le sixième Ballon d’Or récolté par Lionel Messi, ce lundi soir à Paris.

Si Sadio Mané a son lot de défenseurs, Liverpool a certainement perdu gros au jeu des votes avec plusieurs joueur dans le Top10, mais des points répartis entre Alisson, Mané, Salah et Van Dijk, qui a eu plus de premières places que Lionel Messi. Mais l’Argentin a toujours été cité, tandis que les voix des Reds se sont éparpillés dans le fameux collectif de l’équipe de Jurgen Klopp. Il n’en reste pas moins que le résultat final déplaît fortement, et notamment à Giorgio Chiellini. Le défenseur central italien a dévoilé sa grande théorie sur le complot, qui remonte même à l’attribution du Ballon d’Or 2018 à Luka Modric.

« Le vrai vol du Ballon d’or, c’est l’année dernière lorsque le Real Madrid a décidé que Cristiano Ronaldo ne devait pas le gagner. Ils l’ont donné à Modric uniquement car le Real ne voulait pas qu’il aille à CR7. L’année dernière, Modric ne devait pas le gagner. À la limite Griezmann ou Pogba. Cette année, un joueur de Liverpool devait le remporter. Choisir entre Messi et Ronaldo, c’est comme choisir entre Federer et Nadal », a balancé le joueur de la Juventus, dont les propos conforteront certainement son coéquipier Cristiano Ronaldo d’avoir boycotté la cérémonie du Ballon d’Or.