PSG : Aurier révèle la goutte d'eau qui a fait déborder le vase

PSG : Aurier révèle la goutte d'eau qui a fait déborder le vase

Photo Icon Sport

Deux mois après avoir quitté le Paris Saint-Germain pour Tottenham, Serge Aurier a expliqué toutes les raisons qui l'ont poussé à partir loin de la Ligue 1.

Suite à trois saisons plus ou moins pleines du côté du club de la capitale française, Serge Aurier a été transféré pour 25 ME à Tottenham, où il a signé un contrat de cinq ans le 31 août dernier. Ce départ du PSG a fait du bien au latéral droit, désormais titulaire chez les Spurs. Malgré le fait qu'il soit un pur Parisien et supporter du PSG, Aurier n'avait pas d'autre choix que de partir pour retrouver sa liberté. Dégradée après l'histoire du Periscope en février 2016 puis avec l'affaire des violences contre la police en septembre 2016, l'image d'Aurier a pris un coup fatal lors de son entrée en jeu rocambolesque contre Lorient en mars dernier. Et c'est à partir de ce moment-là que l’international ivoirien a su qu'il allait quitter le PSG.

« Partir, c'était le bon choix, parce qu'au bout d'un moment je ne me sentais plus à l'aise. Avec les médias, ce n'était pas top. Je ne joue pas pour ces personnes-là, mais j'ai une famille qui adore le foot, et surtout ma mère, qui est tombée malade pendant un long moment. Ça n'allait jamais finir. Ce qui s'est passé à Lorient, on en a fait toute une affaire. Parce qu'on a perdu à Barcelone, il fallait trouver quelque chose qui explose, et ce jour-là c'était moi, encore. Pour moi, cet épisode-là a été le clap de fin, c'est à partir de là que j'ai vraiment décidé de partir. Je ne pouvais plus être moi-même, je me suis senti prisonnier, j'avais l'impression d'avoir une caméra sur le dos. Après ces histoires-là, il faut être parano. Tout le monde veut te salir et oublie que tu es un humain. Le Periscope ? Je ne savais pas que c'était en direct, c'est un truc ou je me suis fait piéger. Si c'était à refaire, je te dirai jamais, je ne souhaite à aucun joueur de vivre ce que j'ai vécu. Je veux être connu pour ce que je fais sur le terrain, pour les émotions que je donne aux gens, et pas pour ce genre de choses », a lancé, dans le Canal Football Club, Aurier, qui n'exclut pas de revenir un jour au PSG après avoir échoué dans sa quête d'intégrer l'effectif d'un très grand club européen à cause de sa mauvaise réputation en France.