PL : Violent à l'entrainement et rappelé à l'ordre, Martial s'excuse !

PL : Violent à l'entrainement et rappelé à l'ordre, Martial s'excuse !

Icon Sport

Anthony Martial passe par des moments difficiles du côté de Manchester United. Pas sélectionné pour la Coupe du monde avec l'équipe de France, l'ancien de Monaco fait parler pour son comportement... 

L'équipe de France débutera sa Coupe du monde 2022 au Qatar par une rencontre face à l'Australie ce mardi. Un rendez-vous que manquera Anthony Martial. Non-sélectionné dans la liste de Didier Deschamps à cause d'un très faible temps de jeu à Manchester United depuis le début de la saison, Martial doit reprendre le rythme avec les Red Devils. Mais quand les temps sont difficiles, les nerfs sont mis à rude épreuve. Ces dernières heures, l'ancien joueur de l'AS Monaco a fait parler de lui. Et pas en bien. Lors d'un entrainement avec Manchester United, Martial s'est pris le bec avec Dan Gore (18 ans), joueur des équipes de jeunes. A l'origine ? Un violent tacle de Gore sur Martial, qui ne l'a pas supporté, lui qui est régulièrement victime de pépins physiques depuis quelques saisons maintenant. 

Martial, la grosse colère 

Problème, en plus d'avoir mal réagi, Martial était à deux doigts d'en venir aux mains avec son jeune partenaire. Selon The Guardian, les deux joueurs ont dû être séparés par d’autres coéquipiers. Le comportement de l'international français est de nouveau critiqué en Angleterre. Son club n'a pas bien perçu son attitude et Martial a dû présenter ses excuses aux Red Devils. Erik ten Hag a de son côté remis en place le jeune Dan Gore, qui n'oubliera pas de sitôt ses premiers pas avec le groupe professionnel de Manchester United. Anthony Martial devrait profiter de cette trêve internationale pour se refaire une santé et espérer avoir un rôle à jouer dans la fin de saison des Red Devils, surtout si Cristiano Ronaldo devait partir lors du prochain mercato. A 26 ans, Martial est déjà à un tournant de sa carrière. S'il était apprécié par Didier Deschamps, reste à savoir s'il en sera de même pour son successeur.