Liverpool craint la faillite !

L’offre déposée par New England Sport Ventures pour acheter Liverpool a reçu un avis favorable de tous...sauf des actuels propriétaires du club qui s’accrochent pour tirer le maximum d’argent des Reds. Seul problème, le 15 octobre prochain, Tom Hicks et George Gillett, les deux Américains qui possèdent l’équipe emblématique, doivent régler une traite de près de 300 millions d’euros à la Royal Bank of Scotland. Et à ce jour, ils n’ont pas de quoi payer cette coquette somme. S’ils ne réglaient pas l’ardoise, et refusaient toujours de vendre les Reds, alors Liverpool pourrait déposer le bilan et subir une très lourde sanction sportive, à l’image de Portsmouth qui la saison passée avait perdu neuf points d’un coup. Avec seulement sept points actuellement, l’équipe anglaise pourrait se retrouver avec un solde négatif, une situation plutôt rare dans le foot mondial. Et dans la foulée, les joueurs pourraient être vendus sans délai pour renflouer une partie du gouffre financier.