Arsenal : Emery viré, non Pierre Ménès n’était pas aigri

Arsenal : Emery viré, non Pierre Ménès n’était pas aigri

Photo Icon Sport

Après un mois sans victoire, Arsenal a décidé de se séparer d’Unai Emery ce vendredi.

Une décision relativement logique tant l’entraineur espagnol semblait à court de solution, et s’était totalement coupé d’une partie de son vestiaire. Son capitaine l’avait abandonné, et les résultats n’étaient pas au rendez-vous. Après une première saison décevante, l’ancien coach du PSG n’est pas parvenu à redresser la barre, se retrouvant au milieu de tableau de Premier League avec une formation londonienne qui n’arrive plus à retrouver la Ligue des Champions. Une preuve selon Pierre Ménès qu’Unai Emery n’est pas fait pour un grand club, comme ce fut le cas avec le PSG. L’occasion pour le consultant de revenir sur le passage décevant de l’Espagnol à Paris, et de clarifier les choses : ce n’est pas parce qu’il a succédé à un Laurent Blanc qu’il appréciait beaucoup, qu’Emery était régulièrement la cible de Pierre Ménès.

« Emery viré. Vous savez tous ce que j’en pensais mais il parait que c’était parce qu’il avait pris la place de Blanc. Demandez juste aux joueurs du PSG et d’Arsenal ce qu’ils en pensent. Quand tu ne sais pas parler aux gens… », a souligné le consultant sur Twitter, histoire de faire comprendre que le vrai problème d’Emery, en français comme en espagnol, était son manque de communication au sein de son vestiaire, et les tensions que cela générait. Voilà qui est dit.