Affaire Al-Khelaïfi : BeIN Media Group répond aux accusations

Affaire Al-Khelaïfi : BeIN Media Group répond aux accusations

Photo Icon Sport

Suite à l'ouverture d'une enquête du gouvernement suisse, visant notamment le président du PSG Nasser Al-Khelaïfi, soupçonné « de corruption dans l’octroi de droits média en ce qui concerne les Coupes du Monde de 2026 et 2030 » aux côtés de l'ex-secrétaire général de la FIFA Jérôme Valcke, beIN Media Group a réagi.

« Les équipes présentes sur place ont coopéré avec les autorités jusqu’à l’issue de la perquisition. BeIn Media Group réfute toutes les accusations portées par le MPC. Le groupe collaborera pleinement avec les autorités et attend sereinement les suites de l’enquête », a lancé, dans un communiqué, le média qatari, qui a subi la perquisition de ses bureaux ce jeudi dans le cadre de cette enquête.