Covid : Danger en Russie, le quart éventuel de la France délocalisé ?

Covid : Danger en Russie, le quart éventuel de la France délocalisé ?

Icon Sport

La situation se dégrade en Russie avec l'épidémie de Covid. Une solution de repli est envisagée pour le quart de finale prévu, qui pourrait concerner la France. 

Passé par Munich puis Budapest, les Français sont arrivés à Bucarest en cette fin de semaine pour préparer le 1/8e de finale face à la Suisse. En cas de qualification, les Bleus se rendront ensuite à Saint-Petersbourg, pour affronter le vainqueur du match entre la Croatie et l’Espagne. Mais la situation se tend sérieusement en Russie, et notamment dans la cité des Tsars, où le bilan s’alourdit, avec 109 décès liés au Covid-19 et son variant Delta principalement, pour la journée de vendredi. Des cas et des bilans qui sont en augmentation à tous les niveaux, alors que la vaccination n’avance pas beaucoup dans le pays. Pour le moment, aucun déconfinement n’est prévu alors que la ville est toujours autant fréquentée par les touristes. Mais la situation est en tout cas surveillée de près par l’UEFA, qui conserve toujours une solution de repli avec la possibilité de faire jouer cette rencontre à Budapest. 

Une fin d’Euro qui promet d’être compliquée au niveau sanitaire, puisque l’Allemagne déconseille vivement à ses supporters de se rendre à Londres pour le match contre l’Angleterre. De même, des mesures de quarantaine seront appliquées pour les fans qui reviennent d’Angleterre, et les autorités médicales allemandes ont déconseillé à leur propres supporters de faire le voyage. L’attitude du Premier Ministre Boris Johnson a même été pointée du doigt. Pour satisfaire l’UEFA, l’homme politique a autorisé Wembley à revoir sa jauge à la hausse, alors que l’Angleterre est aussi dans une phase d’augmentation de son nombre de cas, toujours en raison du variant Delta.