But ou pas but ? Goal Control s’explique devant la LFP

But ou pas but ? Goal Control s’explique devant la LFP

Photo Icon Sport

La dernière polémique en date fait tout de même très mauvais genre en Ligue 1, puisque le match entre Troyes et Amiens a été arrêté pendant 10 minutes sans que l’on puisse savoir si le ballon avait franchi la ligne ou pas. La montre de l’arbitre avait bien vibré, mais les techniciens de Goal Control, la société en charge de la goal line technologie, ont été incapables de fournir des images permettant d’ôter le doute dans l’esprit de l’arbitre. Ce mardi, la société allemande s’est expliquée devant la LFP, qui en a fait la synthèse dans un communiqué.

« Un problème technologique (la fréquence et l'intensité lumineuse des LED ont altéré le fonctionnement des caméras GoalControl avec pour conséquence la vibration à tort de la montre de l'arbitre) et une défaillance humaine (le technicien en charge du contrôle dans le van dédié a mis plusieurs minutes pour vérifier les images reçues et informer le délégué de la Ligue) sont à l'origine de l'incident observé lors de cette rencontre », a expliqué la LFP, qui a demandé des vérifications dans tous les stades en fonction de l’éclairage et l’ajout d’un opérateur dans le car de contrôle. En cas de nouveau bug, la LFP se réserve le droit de résilier le contrat à la fin de la saison 2017-18, soit un an avant le terme.