M’Bengue : «La seule chose qui change, c’est l’horaire»

M’Bengue : «La seule chose qui change, c’est l’horaire»

Photo Icon Sport

Toulouse prépare le plus sereinement possible son 16e de finale de Coupe de France face à une formation de district : les Alsaciens de Schirrhein.

Pour le défenseur Cheick M’Bengue, l’erreur serait certainement de changer des habitudes d’un week-end de championnat, même si tout le contexte, le rôle d’archi-favori, incitent à le faire. « On prépare ce match comme un match normal. Un joueur pro doit savoir s'adapter à toutes les compétitions. Il ne faut pas se prendre la tête sur la taille du terrain. Un match, c'est un match... On ne sait pas grand chose encore d'eux, à part qu'ils jouent en District. La seule chose qui change dans notre préparation, c'est l'horaire du match fixé à 15h00. On y va pour gagner et se qualifier », explique sereinement le latéral toulousain, impatient de continuer l’aventure et pourquoi pas d’emmener le Téfécé un peu plus loin que d’habitude.

« C'est une compétition qu'il faut essayer de remporter, car c'est important pour nous, pour le club et pour les supporters. Cela fait longtemps que le TFC n'est pas allé très loin dans cette compétition. Cette année, on a à cœur de faire un bon parcours », assure Cheick M’Bengue. Une première condition à cela, ne pas être la dernière victime du petit Poucet, samedi à Haguenau.