Casanova : « Pour moi, l’affaire Gignac est close »

Casanova : « Pour moi, l’affaire Gignac est close »

Photo Icon Sport

L’entraineur toulousain espère pouvoir se concentrer rapidement sur le jeu à l’heure où tout le monde ne parle que des transferts.

Le Bayern Munich est en train de le prouver avec Franck Ribéry, il est encore possible de conserver un joueur dans son effectif malgré les sollicitations extérieures. Le TFC espère bien en être un nouvel exemple en gardant son attaquant André-Pierre Gignac, dans le viseur lyonnais depuis le départ de Karim Benzema au Real Madrid. C’est en tout cas la volonté affichée par les dirigeants toulousains, au grand soulagement de leur entraineur. « Pour moi, après la déclaration du président Sadran, qui a montré une certaine fermeté, l'histoire est close. Comme moi, André-Pierre n'a qu'une envie: se reconcentrer sur le jeu. Il a fait une grande saison, mais il va en faire une plus grande encore, j'en suis certain. Quand le 31 août arrivera, je me sentirai mieux », a tout de même reconnu Alain Casanova, pour qui l’incertitude plane toujours en raison des enjeux économiques.


Mais il y a également plusieurs enjeux sportifs pour Toulouse cette saison, et Alain Casanova compte aussi sur le meilleur buteur de Ligue 1 pour voir son équipe progresser encore. « Maintenant, nous allons être un peu plus attendus. Les années de confirmation, et cela pourrait être le cas pour Bordeaux, Lille ou Paris, sont plus difficiles. L'équipe a réalisé une bonne saison mais possède une grande marge de progression. Les objectifs annoncés par notre président sont les mêmes que l'an passé. On va essayer de s'appuyer sur nos principes, nos valeurs et terminer à la meilleure place possible. On est un club avec un potentiel entre la 5e et la 15e place. Tout le monde attend une saison de confirmation. On est un club qui a eu l'habitude d'avoir certains écarts au niveau du classement, de faire un peu les montagnes russes. On va essayer de confirmer », a demandé le technicien toulousain, qui devrait pouvoir pour cela, compter sur un effectif qui a très peu évolué cet été.