Riolo voit un « ASSE qui doit jouir de battre l’OL en étant aussi crade »

Riolo voit un « ASSE qui doit jouir de battre l’OL en étant aussi crade »

Photo Icon Sport

Daniel Riolo n’a pas vu un grand derby entre l’AS Saint-Etienne et l’Olympique Lyonnais, et pour le journaliste de RMC ce choc a même débouché sur un petit match.

Mais, au moment d’analyser la victoire des Verts face à leurs rivaux régionaux, Daniel Riolo estime que l’ASSE a fait le hold-up parfait, ce qui compte tenu de l’importance du match sur tous les plans doit être un pur bonheur. Mais le journaliste allume quand même la faible qualité de jeu des Verts.

« Le derby penchait pour l’OL avant même le coup d’envoi. La pauvreté du jeu stéphanois et la forme du moment n’incitaient pas à l’optimisme du côté des Verts (…) Rythmé, le derby est néanmoins pauvre en occasions de but. Entre une équipe qui veut gagner et une autre qui joue pour ne pas perdre, ça fait 0-0 à la pause. La seconde période débute dans le même esprit. Devant son public, l’ASSE défend et le hold-up est son seul espoir. Reste que tant que l’OL manque de justesse dans les derniers gestes, ça tient. La fatigue se faisant sentir, le rythme baisse et il ne reste que la faiblesse technique d’un match devenant ennuyeux. L’OL fait un changement offensif, Sainté fait l’inverse et le foot prend une claque avec le but stéphanois. Un braquage parfait. Vu le contexte, les Verts s’en contenteront. En même temps, ils ont rarement vu du jeu dans leur histoire récente, alors battre Lyon en étant aussi crade, ça doit être jouissif. Un derby, ça va au-delà du style après tout. Sainté termine à l’arrache et Ruffier s’éclate. À défaut d’avoir vu un gros match, on s’est consolé avec un bon scénario », constate, sur RMC, Daniel Riolo, qui ne gardera cependant pas très longtemps dans sa mémoire ce derby guère passionnant.