OL : Il avait attaqué le geste de Fekir contre l'ASSE, il avoue avoir eu tort

OL : Il avait attaqué le geste de Fekir contre l'ASSE, il avoue avoir eu tort

Photo Icon Sport

Dans la foulée de la victoire historique de l'Olympique Lyonnais à Saint-Etienne (0-5) début novembre, Bruno Genesio avait fait part de ses gros regrets suite au geste de Nabil Fekir pour célébrer son ultime but. « Je trouve ça dommage. La meilleure réponse c'était d'aller gagner le match. C'est ce qu'on a fait, ça ne sert à rien d'en rajouter et de provoquer. Ça gâche un peu la soirée. Il faut qu'on garde. On n'aurait pas aimé si ça avait été l'inverse. Il faut savoir rester modeste, on a le droit de célébrer le but, c'est historique, surtout ici, mais il ne faut pas faire des choses comme ça », avait lancé, en direct à la télévision, l’entraîneur de l’Olympique Lyonnais.

Cependant, avec quelques semaines de recul, Bruno Genesio admet s'être un peu emballé ce soir-là et finalement le coach de l'OL comprend l'attitude du capitaine de Lyon sur la pelouse de Geoffroy-Guichard. « Sur le coup, je m’étais dit, qu’est-ce que j’aurais pensé si un Stéphanois avait ça au Groupama Stadium ? J’aurais été énervé, je l’aurais sans doute mal pris en tant que Lyonnais. Mais en revoyant ce qui s’est passé, j’ai compris qu’en marquant à ce moment-là, on est dans un état second. Finalement, il n’y avait rien de méchant, de provocateur, d’agressif. C’est juste le délire d’un mec qui marque le 5e but d’un derby historique et dont les émotions prennent le pas sur le reste. C’est indescriptible pour des gens qui n’ont jamais vécu cela. Il l’a fait de manière tellement inconsciente qu’il n’a pas pensé qu’il avait déjà deux cartons jaunes, et qu’en enlevant son maillot, il serait suspendu. Il a oublié ce que cela impliquait, et après coup, j’ai trouvé toutes ces critiques un peu déplacées », a reconnu Bruno Genesio, qui a le mérite et le courage d'assumer ses propos et de les regretter.