Gomis : «Quand on travaille, ça paye»

Gomis : «Quand on travaille, ça paye»

Photo Jacques Beyrand

L’attaquant stéphanois est revenu sur son but marqué face à Monaco, son troisième cette semaine.

L’attaquant stéphanois est tout d’abord revenu sur le trou noir qu’il a vécu en ce début de saison. « J'ai déjà vécu des périodes difficiles la saison dernière. J'ai un an de plus et on gère ce type de période encore mieux. Cela me fait du bien, mais je n'ai jamais vraiment douté. Le championnat se joue sur 38 journées. Quand on travaille, cela paie bien un jour. Attaquant est un rôle parfois ingrat. Il y a des périodes au cours desquelles on ne trouve pas le chemin du but. Il faut s'accrocher et ne pas penser négatif. J'ai eu la chance d'être à la finition », a simplement commenté l’attaquant français, qui a surtout insisté sur le nouveau départ des Verts. « Nous ne voulions pas vivre une saison galère comme cela semblait devoir être le cas avec de mauvais résultats d'entrée. Nous montrons notre véritable visage. Nous n'avons pas douté. L'équipe possède des joueurs de caractère, mais il y aura encore des hauts et des bas », a prévenu Bafé Gomis.