Galtier est « déçu, en colère, inquiet » et se fâche à l’ASSE

Galtier est « déçu, en colère, inquiet » et se fâche à l’ASSE

Photo Icon Sport

Christophe Galtier (entraîneur de l’ASSE sur le site des Verts après la défaite à Nantes) : « Je suis déçu, en colère, inquiet. C’est notre sixième défaite consécutive à l’extérieur. Je veux bien prendre ma part de responsabilité quand le jeu n’est pas là. Et, j’ai ma part de responsabilité. Mais là, je veux que mes joueurs en prennent aussi une grande partie concernant cette défaite. Nous ne pouvons pas venir ici, à Nantes, quand on connaît les caractéristiques de l’adversaire, livrer une telle prestation. Certains ont été transparents, et beaucoup d’autres insuffisants. Nous ne pouvions pas espérer autre chose. A l’image de la dernière action, si l’arbitre ne siffle pas penalty, c’est parce que nous ne méritons pas grand-chose. Six défaites à l’extérieur, c’est bien qu’il y a quelque chose qui cloche. J’assume mes choix, mais je ne peux pas, et ne dois pas, assumer le manque d’investissement et de détermination de certains.

Aujourd’hui, nous avons 27 buts encaissés, ce qui est énorme. Vous ne pouvez pas espérer grand-chose quand vous faites autant d’erreurs sur les phases défensives (…) Nantes mérite sa victoire. Ils ont proposé ce qu’il fallait mettre dans le match. Nous n’en avons pas été capables même si nous avons mené au score. Nous pouvons être en colère, mais nous devons surtout être inquiets pour la deuxième partie de saison. C’est un championnat dangereux, je l’avais déjà dit après notre victoire face à Angers. A partir d’aujourd’hui, nous allons privilégier l’état d’esprit, la générosité, la détermination, à l’aspect technique. La concurrence jouera. Il y a beaucoup moins d’appétit. Je dirais en tête à tête à certains qu’il faut montrer autre chose et ne pas croire que les saisons se jouent seulement à domicile. Nous avions l’ambition d’aller taquiner les gros budgets de Ligue 1. Si nous sommes toujours restés au contact, c’est parce que nous avions pris des points à l’extérieur. Là, ça fait six matches que ce n’est plus le cas. Et six  matches où nous ne méritons rien. Il n’y a pas de problèmes physiques. Juste un manque de détermination. »