ASSE : Saint-Maximin raconte son calvaire dans le groupe de Galtier

ASSE : Saint-Maximin raconte son calvaire dans le groupe de Galtier

Photo Icon Sport

Recruté par Newcastle cet été, Allan Saint-Maximin retente sa chance à l’étranger. En espérant que les choses se passeront mieux qu'à l'AS Saint-Etienne, son club formateur.

Malgré d’énormes qualités, Allan Saint-Maximin n’a jamais crevé l’écran en Ligue 1. Principalement en cause, son comportement et sa tendance à compter uniquement sur son talent. L’entraîneur niçois Patrick Vieira n’a pas réussi à franchir ces obstacles, pas plus que Christophe Galtier à l’AS Saint-Etienne. Mais à écouter le principal intéressé, son échec chez les Verts n’a rien à voir avec son état d’esprit.

« J’étais jeune quand tout s’est accéléré pour moi, a raconté l’ailier formé à l’ASSE, dans un entretien accordé au Times. J’avais 16 ans, je venais de signer mon premier contrat et je suis arrivé dans un gros vestiaire, avec des mecs expérimentés, de 35 ans, qui auraient pu être mon père, et je me suis dit qu’il fallait faire attention, mais il y a tellement de choses que je ne connaissais pas, parce que je n’avais jamais vécu dans un tel vestiaire. »

Critiqué par les cadres

« Ils ne m’ont pas accueilli dans le groupe, a poursuivi la recrue de Newcastle. Certains joueurs étaient très durs avec moi. Certains allaient parler de moi au coach, pour lui dire de mauvaises choses. Tu ne peux pas être bien dans ces conditions. Quand tu sens qu’on parle mal de toi, qu’on te veut du mal, qu’on veut que tu ne joues pas... Ici à Newcastle, comme ça l’était aussi à Nice, c’est différent. » Après neuf matchs en Premier League, Saint-Maximin réalise des débuts plutôt encourageants avec les Magpies. Mais le Français de 22 ans devra confirmer et franchir un cap, ce qu’il n’a jamais réussi à faire jusqu’ici.