ASSE : Printant viré pour faute grave, il réclame 1,5ME !

ASSE : Printant viré pour faute grave, il réclame 1,5ME !

Photo Icon Sport

Mis sur la touche par l'AS Saint-Etienne début octobre, Ghislain Printant vient d'apprendre qu'il était viré pour faute grave. L'ancien coach des Verts va attaquer l'ASSE aux prud'hommes et réclame 1,5ME.

Entre Ghislain Printant et l’AS Saint-Etienne, l’histoire d’amour aura été courte et en plus elle se termine mal. En effet, mis à l’écart depuis le 4 octobre, le désormais ancien entraîneur des Verts a été informé par les dirigeants de l’ASSE qu’il était licencié pour faute grave, ce qui signifie que Printant ne touchera pas un seul centime, alors qu’il avait encore 21 mois de contrat avec le club du Forez. Malgré une tentative de conciliation devant l’instance spécialisée de la LFP, aucun accord n’a été trouvé et le duo Romeyer-Caïazzo a donc décidé de frapper fort en reprochant à Ghislain Printant des propos publics et des décisions internes.

Selon L’Equipe, l’ancien coach de l’AS Saint-Etienne, remplacé depuis par Claude Puel, ne va pas en rester là et son avocat va rapidement se mettre en action. Ghislain Printant va en effet saisir les Prud’hommes, afin d’obtenir des indemnités à hauteur de 1,5ME. Le quotidien sportif affirme que face à l’attitude visiblement très remontée de leur ancien technicien, et pas convaincu d'avoir gain de cause en justice, les dirigeants de l’ASSE pourraient revenir à la table des négociations afin d’éviter un déballage et surtout une somme conséquente à payer tôt ou tard. Un bon accord vaut mieux qu’un mauvais procès.