ASSE : Les Verts se dirigent vers une « catastrophe », Herbin flippe

ASSE : Les Verts se dirigent vers une « catastrophe », Herbin flippe

Photo Icon Sport

Pour la dernière de l’entraîneur Christophe Galtier à Geoffroy-Guichard, l’AS Saint-Etienne a subi une véritable humiliation contre le Paris Saint-Germain (0-5) dimanche.

Au-delà de la fête gâchée, cette déroute ne fait que confirmer la saison décevante des Verts qui ont abandonné leurs objectifs européens avant de glisser vers le milieu de tableau. Pessimiste, Robert Herbin n’attend rien des deux dernières rencontres. Pire encore, l’ancien Stéphanois s’inquiète pour l’avenir du club.

« Ce 5-0 à domicile est difficile à digérer, a commenté le Sphinx dans Le Progrès. Il était temps que le match se termine car nous aurions pu encaisser deux ou trois buts de plus. Il est temps aussi que la saison s’achève. Mais il reste deux matchs à disputer ! Encaisser un but au bout de deux minutes, c’est la preuve que les joueurs n’étaient pas vraiment concentrés. Contre un adversaire aussi redoutable que le PSG, ça a compliqué la situation d’entrée. Il a pris le dessus et nous n’avons jamais été capables d’avoir une réaction. »

Un scénario déjà vu

« Ça m’a rappelé le match retour contre Manchester où nous avons encaissé un but rapidement, a-t-il ajouté. Dès lors, les dés étaient jetés. Je me demande aussi comment on a pu laisser Cavani disposer d’une telle liberté. Il marque un but superbe de la tête. Je répétais cela les saisons précédentes au sujet d’Ibrahimovic. Je ne sais comment les rôles étaient distribués mais la première chose à laquelle on doit s’attendre face à Paris, c’est de subir. »

« Il ne faut pas se découvrir, chercher à résister. Nous n’avons pas su le faire. C’est un match qui nous a rabaissés car nous avons manqué de détermination. Peu de joueurs ont tenté des choses. Avant la rencontre, il y a eu beaucoup d’amabilités et ça me gêne. J’étais très déçu à la fin du match. La saison se termine en jus de boudin. Cette équipe stéphanoise a souvent été déconcertante. L’avenir est inquiétant, je crains la catastrophe », a annoncé Herbin, conscient que l’ASSE doit prendre un virage important cet été.