« A Sainté, il y a bien plus d’ambiance qu’à Lyon »

« A Sainté, il y a bien plus d’ambiance qu’à Lyon »

Photo Icon Sport

C’est un week-end de derby qui approche dans la région Rhône-Alpes, et forcément, les anciens acteurs de ces matchs sont sollicités. Les Lyonnais tentent de perpétuer la tradition d’un match qui tourne à leur avantage depuis deux décennies désormais, tandis que les Stéphanois mettent en avant l’incroyable ferveur populaire dans la ville et le stade autour de ce match. C’est le cas de Stéphane Pédron, milieu offensif avec une belle patte gauche, qui a marqué plusieurs buts dans les derbys face à Lyon entre 2000 et 2001, et a été interrogé par 20 Minutes sur la ferveur entre les derbys ASSE-OL et les Lens-Lille auxquels il a également participé chez les « Sang et Or ». 

« Là encore, il n’y a pas photo, c’est le derby rhodanien. Ça m’a surtout marqué à Geoffroy-Guichard où il y a bien plus d’ambiance qu’à Lyon. Je garde aussi un bon souvenir d’un Lens-Lille où ça avait pas mal bougé. Mais les jours de derby, c’était vraiment quelque chose dans les rues de Saint-Etienne. Ce que vous pouvez accomplir dans cette rencontre marque les gens. Quand je pars au ski, je m’arrête à Saint-Etienne chez des amis un ou deux jours. Si je passe en ville, des personnes me reconnaissent et viennent me parler du but que j'avais inscrit contre l'OL. C'est assez dingue », a expliqué l’ancien stéphanois, qui n’a pourtant pas une seule fois connu la victoire contre Lyon.