SRFC : Grâce à eux, Rennes refuse enfin de perdre

SRFC : Grâce à eux, Rennes refuse enfin de perdre

Photo Icon Sport

En lutte pour une qualification en Coupe d'Europe à l'issue de cette saison, le Stade Rennais a véritablement changé de visage depuis l'arrivée de la nouvelle direction.

Suite à un départ compliqué, François Pinault, le propriétaire du club breton, a lancé sa révolution en nommant Olivier Létang au poste de président en novembre 2017. Suivi par Sabri Lamouchi, l'ancien dirigeant du PSG a su donner un coup de boost à Rennes. Désormais cinquième de Ligue 1 et en course pour arracher une place en Coupe d'Europe, le SRFC n'a plus perdu depuis début février et reste sur sept matchs sans la moindre défaite. Une très bonne période, confirmée mercredi avec un match nul contre Monaco (1-1), que Rennes doit en grande partie au duo Létang - Lamouchi. C'est en tout cas l'avis de Sylvain Armand.

« Il y a eu avant des résultats plus ou moins cohérents, avec des difficultés pour passer un cap. Quand on était à deux doigts de basculer du bon côté, on ne le faisait jamais. L’arrivée de ces deux hommes, Létang et Lamouchi, a permis de redynamiser le club. Ils sont arrivés avec un projet clair au quotidien pour les joueurs : avoir de la régularité, la haine de la défaite et vouloir gagner tous les matchs. Il faut avoir également une bonne image et de l’exigence au quotidien, aussi bien dans le sportif que l’administratif, pour sortir du confort qu’il y a pu avoir pendant quelques années au Stade Rennais. Le Top 5 ? On ne peut pas dire qu’on n’est pas dans la course. On pourra tirer un bilan après le derby contre Nantes, le 20 avril. On est dans la dernière ligne droite. Il y a beaucoup d'espoir pour la suite », a lancé, sur RMC, le coordinateur sportif du Stade Rennais, qui a donc de grandes attentes avant le match au sommet dans la course aux places européennes contre Nice, prévu dimanche.