Rennes ne chante pas « Vive le vent »

Rennes ne chante pas « Vive le vent »

Photo Icon Sport

Le vent soufflait très fort ce samedi à Furiani et les 22 acteurs du match Bastia-Rennes ont eu bien du courage à tenter de livrer une belle rencontre de Ligue 1. A l’heure du bilan, et forcément déçu de la défaite des siens, Philippe Montanier tenait à relativiser ce résultat, ironisant sur Éole et ses effets. « Les conditions étaient difficiles et cela  a donné un match médiocre. Bastia a marqué en premier et on a vu qu’ensuite, il était très difficile d’avancer vers le but. On peut avoir des regrets sur la première période, car on concède peu d’occasions et on a, à l’inverse, trois possibilités sans que l’on concrétise. En deuxième, on ne pouvait pas avancer face au meilleur joueur du match : le vent ! C’était un match particulier, on ne peut pas tirer le moindre enseignement », expliquait l’entraîneur du Stade Rennais, qui ne veut donc pas tenir rigueur de cette défaite à ses joueurs.