Mercato : Rennes n'a rien compris, Bordeaux est fier de son coup avec Koscielny

Mercato : Rennes n'a rien compris, Bordeaux est fier de son coup avec Koscielny

Photo Icon Sport

C’était l’une des batailles en vue du marché des transferts entre deux outsiders du championnat de France.

Rennes et Bordeaux ont chacun tenté de faire venir Laurent Koscielny, en très grand froid avec Arsenal alors qu’il lui restait une année de contrat. Les négociations avec le club anglais étaient forcément délicates, mais le bon sens l’a emporté pour un joueur qui ne souhaitait plus du tout continuer l’aventure chez les Gunners. Mais pour séduire l’ancien international français, il fallait aussi sortir le grand jeu. Et notamment un contrat longue durée avec un salaire intéressant, ce qui n’est pas rien en France pour un joueur de 34 ans. Olivier Letang a ainsi lâché l’affaire pour le Stade Rennais, assez surpris que Bordeaux craque totalement.

« C’est nous qui sommes sortis du dossier à un moment donné. On a fait un pas en arrière dans la mesure où Laurent a eu 34 ans et a signé un contrat de cinq ans pour Bordeaux. On ne souhaitait pas réaliser un engagement aussi long pour le club », a livré le président du club breton à TV Rennes. Un contrat de cinq pour un joueur de 34 ans, cela paraît fou. De son côté, le club girondin a révélé l’astuce originale, mais qui pourrait devenir à la mode.

« En fait, c'est un contrat courant... C'est un nouveau concept ! C'est ouvert. On espère qu'il restera sept, huit ou neuf ans ! C’est celui des éducateurs ou des entraîneurs du centre de formation », a livré Eduardo Macia, responsable du recrutement du club aquitain, assez fier d’avoir pu trouver un terrain d’entente avec ce contrat original et qui permet à Laurent Koscielny de voir l’avenir très sereinement.