Antonetti : « Le clasico PSG-OM a été monté de toutes pièces »

L’entraineur rennais a beau être le coach de l’équipe en tête de la Ligue 1, le club breton ne fait pas la une des journaux. Il faut dire que si le jeu du Stade Rennais est loin d’être enthousiasmant pour le moment, c’est bien souvent l’actualité européenne ou celle des gros bras (Lyon, Marseille, Paris et Bordeaux) qui est suivie de près. Pour Frédéric Antonetti, ce n’est pas un scandale même si certaines rivalités, comme celle à venir entre le PSG et l’OM, ont été inutilement amplifiées.

« Je pose une question: sur une émission d'une heure, croyez-vous qu'on puisse consacrer cinq minutes à chacun des matches, puisqu'il y a dix matches ? Croyez-vous que cette émission intéresserait une majorité de gens ? Je connais la réponse... Moi, je me fous de Paris, de Marseille, de Lyon, je n'ai pas regardé d'ailleurs leur match mercredi. On a inventé le Classico Paris-Marseille de toutes pièces. Dans les années 70-80, excusez-moi, mais Paris-Marseille ça faisait pschitt! Le mérite du football c'est qu'à un moment donné, tout le monde à son importance... », a rappelé l’entraineur rennais, qui sait bien qu’il ne tient qu’à son équipe de continuer à jouer les trouble-fêtes quelques temps… sans bruit.