Antonetti : « Il y a encore du travail »

Après le match nul de son équipe contre Nantes (0-0), Frédéric Antonetti était réaliste. « Je voulais voir comment les organismes fatigués allaient réagir lors de ce match. En première mi-temps, on s’est mis trois ou quatre fois en danger à cause de pertes de balle. En deuxième mi-temps, le rythme est tombé. Le grand regret de ce soir, c’est de ne pas avoir marqué. Le contenu du match était intéressant mais il y a eu de la maladresse, de la malchance et de l’impatience. Il y a encore du travail », prévient l’entraîneur du Stade Rennais.