OM : Après Miranda, Zubi doit directement passer au plan C

OM : Après Miranda, Zubi doit directement passer au plan C

Photo Icon Sport

En discussion avec le FC Barcelone pour Juan Miranda, l’Olympique de Marseille se retrouve dans une impasse.

Après des semaines de négociations, le club catalan refuse d’inclure une option d’achat dans le prêt de son latéral gauche. L'obstacle est apparemment insurmontable pour Andoni Zubizarreta qui devrait se tourner vers ses alternatives. Selon le journal L’Equipe, le directeur sportif apprécie toujours le Rémois Ghislain Konan (23 ans), et ce malgré sa longue absence la saison dernière. Un dossier que le journaliste spécialisé Gérard Kancel valide totalement.

« C'est un super latéral gauche. L'un des meilleurs de la Ligue 1 pour moi, a commenté notre confrère de L’Union de Reims pour Le Phocéen. D'ailleurs, je me demande encore comment il a atterri à Reims, alors que l'OM avait pu l'observer lorsqu'il jouait au Portugal. C'est un international ivoirien en puissance, un super contre-attaquant. Il a coûté 4 millions d'euros, et ce n'est rien au vu de sa qualité. » Seulement voilà, l’ancien joueur du Vitoria Guimarães sera difficile à arracher.

Reims n’est pas vendeur

« Personnellement, je n'y crois pas trop, a prévenu le journaliste. Il sort d'une année compliquée avec une opération du dos (hernie discale) qui l'a laissé sur le carreau durant six mois. Il est en train de revenir et je ne vois donc pas les dirigeants le lâcher maintenant. Il lui reste deux ans de contrat, et ils devraient le garder encore une saison à mon avis. Ils cherchent encore trois joueurs pour ce mercato, mais pas au poste de latéral gauche. » Si cette tendance se confirme, Zubizarreta ne s’attardera pas sur ce dossier.