TV : La LFP prête à une guerre SFR, BeInsports, C+ pour dynamiter les prix ?

TV : La LFP prête à une guerre SFR, BeInsports, C+ pour dynamiter les prix ?

Photo Icon Sport

L'annonce du contrat à 370ME par an entre l'UEFA et SFR a mis des étoiles dans les yeux des présidents des clubs de Ligue 1 et des responsables de la Ligue de Football Professionnel. Car c'est désormais une évidence, pour l'achat des prochains droits TV de la Ligue 1, BeInSports et Canal+ vont devoir tout donner, histoire de ne pas finir sans aucun match à donner à leurs abonnés. Pour l'instant, ces deux diffuseurs versent 748ME par saison  jusqu'en 2020 pour la Ligue 1 et la Ligue 2, mais avec la venue très probable de SFR dans ce dossier, ce tarif devrait exploser. 

Et du côté des clubs, certains veulent que la LFP déclenche maintenant l'appel d'offres pour après 2020, histoire de profiter du choc provoqué par l'attribution des coupes européennes à SFR. Répondant au Parisien, Didier Quillot est lui prudent, mais avoue que la tentation existe. « Nous le ferons lorsque nous serons prêts. La Ligue 1 va bien, des investisseurs s’engagent, et l’arrivée sur le marché français des droits d’un grand opérateur des télécoms confirme la stratégie réussie de BT Sports en Angleterre ou d’Orange et Vodafone en Espagne. Comme disent les Anglais, le momentum est favorable », a confié le directeur général de la LFP. Des spécialistes du marché des droits TV affirment qu'avec ce nouvel appel d'offres, la LFP pourrait doubler les prix et donc largement dépasser le milliard d'euros par an. Les abonnés peuvent déjà préparer la carte bleue...