PSG : Tebas et les traîtres, Al-Khelaïfi dit stop au complot anti-Paris

PSG : Tebas et les traîtres, Al-Khelaïfi dit stop au complot anti-Paris

Photo Icon Sport

Lors de la présentation de sa collaboration avec Jordan, Nasser Al-Khelaïfi a accordé un entretien au quotidien espagnol Marca.

L’occasion était donc idéale pour transmettre un message à Javier Tebas, le plus grand détracteur du Paris Saint-Germain. En effet, le patron de la Liga s’acharne contre le club francilien et l’accuse de ne pas respecter les règles du fair-play financier. Après leur récent face à face, le président du PSG l’a encore remis à sa place, sans oublier de citer les cadors européens qui complotent en coulisse.

« Le FPF ? Ce sont des rumeurs qui viennent surtout d’Espagne, et on sait tous d’où ça vient. Mais peu importe, on est tranquilles, a assuré Al-Khelaïfi. Nous savons que nous respectons les règles. Nous avons vendu des joueurs pour une somme record, nous nous concentrons sur nous en espérant qu'on nous laisse travailler. Je n’aime pas les gens malhonnêtes, qui jouent les amis et manœuvrent dans votre dos. Je préfère dire les choses en face. Je n’aime pas que des clubs parlent dans notre dos, et c'est ce qui se passe. »

« Qu’il s’occupe de ses affaires »

« Que Javier Tebas s’occupe de ses affaires et laisse les autres travailler. Je n’ai jamais parlé de Tebas dans son dos. Mais lui le fait. La dernière fois que je l’ai croisé, j’ai été très clair avec lui. Il attaque tout le monde : la Juve, l’Inter, le PSG… Qu’il s’occupe de ses affaires, de la Liga et de ses clubs, a conseillé le dirigeant, avant d’évoquer son nouveau partenariat qui éloigne la menace du FPF. Bien sûr, entre Nike et la marque Jordan, on parle de 100 M€. Des gens parlent sans connaître nos finances. On progresse au niveau des revenus, on a un plan. » Suffisant pour calmer Tebas ?