PSG : Riolo accuse L'Equipe de se faire du blé sur le dos du PSG

PSG : Riolo accuse L'Equipe de se faire du blé sur le dos du PSG

Photo Icon Sport

Sportivement tout va bien au Paris Saint-Germain qui s'est qualifié en Coupe de France après une superbe performance à Rennes, puis en Coupe de la Ligue à Amiens. Mais de cette semaine on ne retiendra que les vagues provoquées par les retards conjugués d'Edinson Cavani et Javier Pastores et les polémiques que cela a engendrées, y compris en interne. Cependant, pour Daniel Riolo, si certains médias, et surtout L'Equipe, s'attaquent ainsi au PSG de manière régulière c'est surtout pour se faire du beurre sur le dos du club de la capitale.

Et le journaliste de RMC de se livrer à critique en règle. « Aujourd’hui, clairement et nettement, il y a une volonté de raconter des histoires sur le PSG, d’en faire des tonnes, des caisses, il y a une volonté de souhaiter que ce soit le bordel pour que ça explose. Dans un premier temps, le PSG n’a pas voulu qu’on lui dicte sa conduite. D’un point de vue de la communication, Henrique s’est trompé. Alors qu’il avait prévu de ne pas parler, de régler ça en interne, il a vu L’Equipe déballer tout ça sur la place publique. Cela a agité toutes les rédactions. Du coup, il s’est senti obligé de communiquer alors qu’il avait prévu de ne pas le faire. S’il l’avait fait au début, cela aurait été positif encore que. Qu’il parle ou qu’il ne parle pas, de toute façon on dira que c’est de la merde. On dira qu’il ne gère rien et que c’est le bordel. C’est comme ça qu’on veut raconter l’histoire du PSG dans 90% des médias, sans cherche à comprendre ce qu’il se passe. Il n’y a absolument pas la zizanie au PSG, rien. Qu’une ou deux phrases n’aient pas plu, ok. Qu’il y ait des clans, ok. Mais là, on va continuer à pousser pour que ça pète parce qu’il n’y a pas assez d’actualité dans le foot, parce que le PSG ça fait vendre », a confié Daniel Riolo, pas tendre avec ses confrères. Reste que RMC n'a pas été en reste en ce qui concerne le Paris Saint-Germain.