PSG : Remonté, Rothen apprend les bonnes manières à Véronique Rabiot

PSG : Remonté, Rothen apprend les bonnes manières à Véronique Rabiot

Photo Icon Sport

Après plusieurs mois de silence, le clan Adrien Rabiot s’est enfin exprimé dans les colonnes de L’Equipe.

En réaction à la mise à pied de son fils, Véronique Rabiot a accusé le Paris Saint-Germain de traiter le milieu de terrain comme un « prisonnier ». Un véritable « otage » à qui l’on interdit d’aller en boîte de nuit après une énorme déception en Ligue des Champions. Pour le moment, le club de la capitale n’a pas encore réagi à ces accusations. Mais Jérôme Rothen, lui, n’a pas perdu de temps pour recadrer la mère et agent du joueur.

« S’il ne fait plus de compétition, c’est quand même lui qui est responsable. Par rapport à ses performances et au choix du club, a rappelé le consultant de RMC. Cela ne l’empêchera pas de signer dans un grand club dans quelques mois. C’est en tout cas ce qu’ils nous ont expliqué sa maman et lui. J'espère qu'il va signer à Barcelone, Manchester City... »

« MU, Rabiot faisait partie de l’effectif »

« Quand il est sorti en boîte, il faisait partie de l’effectif, il s'entraînait avec les joueurs, a ajouté l’ancien Parisien. Qu’il ne joue pas, c’est un choix de la direction, mais il s’entraîne et partage le vestiaire avec eux. S’il a ce club dans la peau comme il le dit – je le cerne de moins en moins à ce niveau parce que je crois que c’était un gros bluff – tu ne peux pas te permettre de te montrer en boîte de nuit après une telle désillusion. Je suis désolé… » Reste à savoir si ce motif suffira pour obtenir un licenciement pour faute grave.