PSG-OM, « c’était de la boucherie » pour Kombouaré

PSG-OM, « c’était de la boucherie » pour Kombouaré

Photo Icon Sport

Pour une fois, Paris et Marseille sont tous les deux dans le haut du tableau au moment de s’affronter ce dimanche au Parc des Princes. Un rendez-vous qui remet quelque peu le plan sportif au goût du jour pour cet affrontement toujours très attendu, et dont on a surtout parlé ces derniers jours par le biais des instances et des tribunaux. Néanmoins, la différence entre les deux équipes est encore importante. L’OM, hormis son festival à Zilina, peine à produire du jeu, mais continue de gagner ses matchs, tandis que le PSG parvient à se créer maintes opportunités, sans jamais concrétiser. Une réalité qui marque forcément les esprits avant cette rencontre, et Antoine Kombouaré le sait bien.

« C’est une équipe hyper réaliste. Elle n’est pas très bien dans le jeu, mais capable de gagner les matches petitement. C’est ce que nous ne savons pas faire. La similitude avec le passé, c’est qu’on a tous envie de gagner ce match pour faire plaisir à nos supporters. La motivation sera là. Après il y a moins d’engouement par rapport à avant chez les joueurs parce qu’ils sont de passage. Ils sont moins marqués par l’histoire de ce Classico. Ce qui me plait, c’est qu’il y a moins de tension et ça se ressent dans le jeu. Ce sont des matches beaucoup plus intéressants à jouer et à regarder désormais. Les équipes pratiquent du beau football. A l’époque, c’était de la boucherie », a reconnu l’entraineur parisien, que l’on pourra difficilement contredire tant les coups d’éclat venaient plus fréquemment de tacles de Boli, Di Meco, Mozer ou Colleter que des joueurs offensifs dans ces rencontres.