PSG : Les Ultras s'associent, le PSG refuse de les rencontrer

PSG : Les Ultras s'associent, le PSG refuse de les rencontrer

Photo Icon Sport

Le constat est clair, le Parc des Princes, anciennement considéré comme l'un des stades les plus chauds de Ligue 1, voire même le plus chaud, est devenu une enceinte sportive sans âme.

Alors oui, il y avait besoin de faire le ménage dans les tribunes du stade parisien afin de ne plus connaître les drames du passé, mais tout cela a fini par transformer le Parc en salon de thé. Afin de changer cette situation, et d'essayer de discuter avec les dirigeants du Paris Saint-Germain, les différents mouvements d'Utras ont décidé de se regrouper sous une seule bannière, le Collectif Ultras Paris. Une association lancée officiellement il y a deux mois et qui s'est réunie en assemblée générale samedi dans un pub de la capitale. Le CUP regroupe déjà 800 supporters, lesquels n'ont qu'un désir, revenir animer les tribunes du Parc du Princes. Mais pour l'instant le PSG ne semble pas réellement ouvert à la discussion. 

« Ici, il n’y a que des gens qui veulent se battre pour récupérer nos tribunes. On reste des supporteurs du PSG, des passionnés. On ne lâchera pas nos couleurs. On a décidé de s’unir plutôt que de rester par petits groupes de 50. On a un projet à proposer au PSG, mais pour l’instant la porte est fermée (...) On est ouvert à tout le monde. On veut tous avoir une ambiance au Parc. On rejette toute violence, toute forme de discrimination et on est apolitique. On a un combat à mener tout en étant irréprochable et en gardant la mentalité ultra. De toute façon, on n’a pas le droit à l’erreur. », a confié, dans Le Parisien, Romain, porte-parole du Collectif Ultras Paris. Dans la foulée de ce lancement, les Ultras parisiens ont décidé de rendre hommage à Momo, célèbre supporter du PSG décédé cette semaine, en se rendant ce dimanche à 16h devant la tribune Auteuil. Puis lundi, un nouveau rendez-vous sera donné au Parc des Princes afin de soutenir l'équipe féminine du Paris Saint-Germain qui aura une mission impossible face à Lyon en Ligue des champions. Et si l'heure de la paix avait signé ? La balle est dans le camp de Qatar Sports Investements...