PSG : Les Ultras prouvent qu'ils ne sont des supporters en carton

PSG : Les Ultras prouvent qu'ils ne sont des supporters en carton

Photo Icon Sport

Si quelques individus ont voulu en découdre avec les joueurs du PSG à leur retour de la déroute à Barcelone, ce n'était pas le cas des adhérents du Collectif Ultras Paris. Malgré l'énorme désillusion provoquée par cette élimination, les supporters les plus chauds du Paris Saint-Germain ont au contraire resserré les rangs. Et ce dimanche, à quelques heures du très important PSG-OL, les responsables de l'association ont confié sur Canal-Supporters.com qu'ils étaient remontés comme jamais afin de soutenir le club de la capitale. A priori, l'engouement a même repris de plus belle pour rejoindre les rangs du CUP en ces heures difficiles.

« Est-ce qu’on a pensé à faire grève ? Non. Nous sommes avant tout des supporters du club – dans le malheur ou dans la gloire – et aussi nous sommes de la mouvance ULTRA. Notre rôle c’est d’être dans le soutien inconditionnel du club que nous soutenons. Notre mentalité, c’est de ne jamais les lâcher, ces couleurs et cette ville. C’est pour cela que le message des leaders du CUP transmis à nos membres et aux supporters parisiens a été essentiel dans la réaction des supporters. Cette réaction très digne du peuple parisien découle du message de non-violence, d’unité et de respect que l’on a cherché à diffuser, et du dialogue entamé depuis des mois avec le club, expliquent Romain et Wissam, respectivement président et vice-président du Collectif Ultras Paris, heureux de voir l’association se renforcer malgré le choc engendré par la déroute en C1. Et puis finalement, non seulement personne ne s’est désolidarisé, mais au contraire, nous recevons encore beaucoup de demandes d’adhésions et de nombreux messages de soutien pour notre attitude exemplaire. Contrairement à ce que l’on pourrait penser sur une certaine démobilisation, l’affluence reste la même dans notre collectif et nos membres sont très nombreux à demander à participer aux déplacements officiels. »