PSG : Les critiques, l'arbitrage et la déprime, Neymar raconte l’après-Mondial

PSG : Les critiques, l'arbitrage et la déprime, Neymar raconte l’après-Mondial

Photo Icon Sport

Quatre ans après la déception du Mondial perdu à domicile face à l’Allemagne, le Brésil n’a pas réussi à rectifier le tir en Russie, avec une élimination en quarts de finale.

Leader de cette Seleçao, Neymar était revenu à temps pour aider son pays à reconquérir le titre mondial. Malheureusement, il a plus souvent été question de ses roulades et ses provocations, que de son rendement sur le terrain. Un traitement que l’attaquant parisien trouve injuste, et les critiques qui sont tombées à son encontre ont dégoûté l’ancien de Santos du football pour un moment, comme il l’a confié dans un entretien à l’AFP au Brésil.

« Je ne voulais plus voir de ballon devant moi, je ne voulais plus voir de foot. Je voulais me déconnecter de tout (…) Je crois qu’on a plus critiqué celui qui subit les fautes que celui qui les commet. Ceux qui ont commis les fautes sont sortis indemnes. Moi, je ne suis pas allé au Mondial pour subir des fautes, j’y suis allé pour battre mes adversaires. Après, c’est clair qu’ils ne vont pas me laisser passer sans faire de faute, parce qu’ils savent que sinon, je vais droit au but. Je pense que les critiques ont été exagérées, mais je suis habitué, je suis un grand garçon, je sais gérer ce genre de chose. (...) Je ne peux pas être arbitre et jouer en même temps, si je pouvais, ce serait plus simple (rires) », a glissé, sur le ton de la rigolade bien sûr, un Neymar qui va pouvoir encore couper quelques jours avant de revenir le 31 juillet, pendant la tournée du PSG à Singapour.