PSG : Le Qatar croit au complot, Al-Khelaïfi est plus fort que jamais

PSG : Le Qatar croit au complot, Al-Khelaïfi est plus fort que jamais

Photo Icon Sport

Dans le viseur du juge Renaud Van Ruymbeke, Nasser Al-Khelaïfi a été mis en examen pour « corruption active ».

Le patron du Paris Saint-Germain est accusé d’avoir validé un versement de 3,1 M€ à Lamine Diack, l’ancien président de la Fédération internationale d’athlétisme, pour obtenir l’organisation des Mondiaux en 2017. Dans ces conditions, son poste au club de la capitale est-il menacé ? Non, répond le quotidien Le Parisien. Certes, Nasser Al-Khelaïfi est annoncé très touché et se sent victime d’une injustice. Mais ce dernier n’a pas du tout l’intention de partir.

De toute façon, au Qatar, personne ne peut abandonner une mission confiée par l’émir. D’autant que Tamim ben Hamad Al Thani continue de soutenir « NAK ». Sa cote semble toujours aussi élevée au Qatar, où l’on considère cette enquête comme une attaque contre l’émirat. Autant dire que ce contexte ne fait que renforcer le soutien derrière le président du champion de France, contraint de se faire discret à cause de cette affaire.