PSG : Le PSG a sorti ses énormes atouts face au fair-play financier

PSG : Le PSG a sorti ses énormes atouts face au fair-play financier

Photo Icon Sport

Il faudra attendre le mois de juin pour connaître l'avis officiel de l'UEFA, suite au passage du Paris Saint-Germain vendredi devant les spécialistes du fair-play financier, et si officiellement rien n'a été dit sur la teneur de cette réunion très attendue, il semble que le PSG a tout de même présenté de solides arguments. Le club de la capitale a longuement planché sur ce passage devant le gendarme financier du football européen, et ce n'est pas passivement qu'il a écouté les remarques de ce dernier.

Selon L'Equipe, le Paris Saint-Germain avait de gros atouts dans les mains et les a sortis au bon moment. « Le rendez-vous d’hier, en raison du rapport de l’agence Octagon, mandatée par l’UEFA, dévaluant sensiblement les contrats du PSG avec des sociétés qatariennes et notamment celui avec Qatar Tourism Authority, a pris ces derniers jours une tournure capitale. Le PSG a répliqué avec une autre étude réalisée par la société Nielsen, elle aussi affiliée à la Confédération européenne de football, et ses conclusions sont tout autres. Sur quelles bases, désormais, les experts du fair-play financier vont-ils se forger leur avis sur ces partenariats ? Difficile d’imaginer que leur valeur ait baissé alors que Neymar a rejoint le PSG l’été dernier et que sa signature a suscité un engouement médiatique et de communication colossal sur toute la planète. Les dirigeants disposaient également dans leur jeu de nouveaux sponsors français et étrangers avec lesquels un accord est finalisé ou sur le point de l’être », explique le quotidien sportif, rappelant au passage que le Paris Saint-Germain pouvait aussi vendre un ou des joueurs d'ici la fin juin 2018. Autrement dit, le pire n'est probablement plus à craindre pour le club de la capitale, même si l'énorme pression mise part certains gros clubs européens sur l'UEFA pouvait le faire penser