PSG : La Liga accuse Paris d'être un « délinquant » du mercato

PSG : La Liga accuse Paris d'être un « délinquant » du mercato

Photo Icon Sport

Dans le collimateur de l'UEFA après avoir recruté à tout-va lors du dernier marché d'été, le Paris Saint-Germain met en rage la Liga et son président, Javier Tebas.

Vendredi, au lendemain de la fermeture du mercato, l'UEFA ouvrait une enquête sur le club de la capitale française, « dans le cadre de son suivi des clubs soumis au règlement sur le fair-play financier ». Auteur d'un marché hors normes, avec les arrivées de Neymar en provenance du Barça contre 222 ME et le prêt avec option d'achat de 180 ME de Mbappé depuis Monaco, Paris ne s'est pas fait que des amis, et notamment du côté de l'Espagne. Ce lundi, la Liga, par l'intermédiaire de Javier Tebas, a même fait savoir qu'elle va mener la vie dure au club parisien après avoir envoyé une lettre à l'UEFA le 22 août dernier.

« Le PSG et Manchester City, soutenus par des Etats (Qatar et Émirats arabes unis, ndlr), faussent les compétitions européennes et créent une inflation des prix qui met en danger l'industrie du football. L'UEFA doit renforcer le fair-play financier pour éviter les différences entre les clubs. Le PSG a souvent enfreint les règles du fair-play financier ces dernières années. Ce club est un délinquant habituel. Il est important pour l'UEFA de ne pas seulement regarder les derniers transferts, mais aussi de creuser dans l'historique du club. Les transferts sont les conséquences d'un dopage financier effectué sur plusieurs années », a lâché, dans un communiqué, le président de la Liga, qui estime donc que le PSG a dépassé les bornes en déboursant pas moins de 238 millions d'euros au cours de l'été, deuxième total le plus élevé en Europe derrière... Manchester City (244 ME).