PSG : Kurzawa à la rue, Paris s'attaque à du lourd pour le mercato

PSG : Kurzawa à la rue, Paris s'attaque à du lourd pour le mercato

Photo Icon Sport

Malgré son triplé assez retentissant face à Anderlecht, Layvin Kurzawa ne fait toujours pas l’unanimité au poste de latéral gauche au PSG.

Le club de la capitale ne se remet pas du départ à la retraite de Maxwell, et le Français, qui avait un boulevard devant lui, ne parvient pas à convaincre sur le plan de l’efficacité défensive, et de la précision offensive dans la dernière passe, sans compter sa relation avec Neymar qui est, sur le terrain, assez balbutiante. Une méforme qui perdure, et qui a d’ores et déjà provoqué une réaction de taille du côté de la direction parisienne. Conscient de ce problème, Antero Henrique s’est mis en tête de recruter un arrière gauche capable de se mettre au niveau des ambitions du club de la capitale, même si ce ne sera que pour l’été prochain, une telle arrivée en janvier semblant impossible à conclure.

Pour cela, trois joueurs sont actuellement ciblés révèle Paris United. Le premier nom fait l’unanimité, il s’agit d’Alex Sandro, qui occupe ce poste à la Juventus, et compléterait ainsi une ligne défensive très brésilienne. Il discute actuellement avec la Juventus d’une prolongation de contrat, mais rien n’est signé et les contacts avec le PSG vont dans le bon sens. La deuxième solution est plus compliquée, puisqu’elle mène à Faouzi Ghoulam, qui possède la particularité d’être blessé pour plusieurs mois, mais d’avoir également prolongé son contrat à Naples jusqu’en 2022. Pas facile à aller chercher donc, même si tout pourrait se régler avec sa clause libératoire à 35 ME. Enfin, la dernière arrivée à l’étude est celle de Raphaël Guerreiro, qui peine toutefois à retrouver son meilleur niveau avec Dortmund, mais possède l’avantage d’être porté vers l’offensive et de connaître déjà bien le championnat de France. Des dossiers que le PSG va travailler dans les prochaines semaines, et d’autant plus activement si Kurzawa continue à effectuer des prestations aussi décevantes.