PSG : Et si le point faible, c’était la défense ?

PSG : Et si le point faible, c’était la défense ?

Photo Icon Sport

A l’heure où le cas Adrien Rabiot prend beaucoup de place dans l’actualité parisienne, Thomas Tuchel se demande s’il va bien récupérer un milieu de terrain dans les prochains jours.

Si cela ne devait pas être le cas, l’entraineur allemand pourrait encore être obligé de bricoler. Cela ne l’a pas trop pénalisé en phase de poule de la Ligue des Champions, notamment avec la mise en place d’un système qui fait monter Marquinhos au poste de numéro 6. Le Brésilien s’en tire bien, mais en contrepartie, il manque en défense, où la relève n’est pas forcément à son niveau en vue des grands matchs, selon Eric Silvestro.

« Le problème dans le fait que en effet Marquinhos est en train de s’installer au poste de numéro 6, c’est que derrière pour remplacer Marquinhos tu as quand même un problème puisque Kehrer il a beau être très bon il fait quand même beaucoup de boulettes dans les grands matchs de Ligue des Champions et ça va poser problème. Kimpembe il n’est quand même plus dans le rythme qu’il a eu, et donc Marquinhos c’est bien que tu l’enlèves de derrière pour le mettre au milieu, même s’il est bon, mais ça te crée aussi un problème derrière, donc il manque un joueur en fait quoiqu’il arrive, numériquement », a confié le journaliste de RTL sur La Chaine L’Equipe. Un problème de plus pour Thomas Tuchel, même s’il va bien falloir que les jeunes Kehrer et Kimpembe relèvent le défi de la Ligue des Champions dès cette saison si le PSG veut aller loin.