PSG : Cavani et Pastore en retard, Degorre désigne les victimes

PSG : Cavani et Pastore en retard, Degorre désigne les victimes

Photo Icon Sport

Revenus de vacances en retard, Edinson Cavani et Javier Pastore ont manqué la reprise de l’entraînement avec le Paris Saint-Germain. De quoi provoquer une vague de réactions.

En interne, ces absences n’ont évidemment pas plu à la direction ni à l’entraîneur Unai Emery. Quant aux observateurs, beaucoup se déchaînent sur les deux Sud-Américains accusés de ne pas respecter le club de la capitale. De son côté, le journaliste Damien Degorre estime que Cavani et Pastore ont avant tout nui à leur propre situation.

« A l’arrivée, on se rend compte surtout que Cavani et Pastore se pénalisent eux-mêmes. C’est surtout eux qui sont les victimes de leur propre décision, a commenté notre confrère de L’Equipe. Cavani avait un boulevard devant lui, il était sorti indemne du penaltygate, il était même sorti grandi de cette histoire avec Neymar. Il était sur le point de battre le record de buts d’Ibrahimovic, le public du Parc est derrière lui, quoiqu’il arrive, quoiqu’il se passe, quelles que soient les occasions qu’il manque. »

« On ne parle plus que de ça »

« Pastore c’est pareil, a-t-il comparé. C’est un joueur génial dont l’esthétisme a enchanté le public parisien. Aujourd’hui, il est dans une situation sportive un peu plus bancale. Mais il ne lui faut pas grand-chose pour qu’il gagne le coeur des supporters et celui du staff technique. En terme d’image, ces deux-là avaient un boulevard devant eux. Et ce retard les pénalise fortement parce qu’on ne parle plus que de ça. »

Cavani et Pastore doivent réagir, et vite

« On ne parle pas du record de buts que Cavani est sur le point de battre. On ne parle pas de la possibilité pour Pastore d’être sélectionnable ou non pour le Mondial. Ils se sont pénalisés tout seuls comme des grands. Maintenant, c’est à eux de se sortir de ce petit marasme. Je n’ai aucun doute qu’ils y parviendront parce qu’ils ont le talent pour, qu’ils ont encore le public derrière eux mais il va falloir le faire très vite maintenant », a prévenu Damien Degorre, qui sait qu’une bonne performance peut suffire pour tourner la page.