PSG : C’est Antero Henrique ou moi, Arsène Wenger est chaud

PSG : C’est Antero Henrique ou moi, Arsène Wenger est chaud

Photo Icon Sport

Décidément, les charges qui vont à l’encontre d’Antero Henrique au Paris Saint-Germain deviennent de plus en pesantes.

Accusé d’avoir des méthodes très dédaigneuses, le directeur sportif n’hésite jamais à aller au clash, et les mauvais points à son égard s’accumulent. Avec Thomas Tuchel, il n’a jamais pu trouver d’accord pour recruter un milieu défensif, priorité du club de la capitale depuis deux ans désormais. Il a fait éclater la guerre avec Adrien Rabiot avec des déclarations publiques qui ont privé le club d’un titulaire au milieu de terrain. Et des joueurs et clubs contactés, comme le Bayern Munich sur le dossier Jérôme Boateng, ont dénoncé ses agissements. Cela fait beaucoup, surtout qu’un nouvel élément arrive d’Allemagne.

Bild annonce en effet qu’Arsène Wenger, qui a toujours suivi le dossier du PSG de près et est très apprécié au Qatar, a refusé de rejoindre le club de la capitale en raison de la présence d’Antero Henrique. Le journal allemand affirme que l’ancien manager d’Arsenal a été contacté par le Bayern Munich pour le poste d’entraineur qu’il a également refusé. L’Alsacien préfèrerait un poste à la direction sportive ou technique, mais l’idée de rejoindre le PSG a été mise de côté tant qu’Antero Henrique serait en place. De son côté, Paris United affirme que Wenger croit toujours une arrivée chez le champion de France possible, mais cela voudrait dire que le dirigeant portugais prendrait la porte, alors qu’il a récemment été conforté à son poste par la direction.