PSG : Ben Arfa exige 8ME, Paris le traite de fainéant au tribunal

PSG : Ben Arfa exige 8ME, Paris le traite de fainéant au tribunal

Photo Icon Sport

C’est ce mercredi que le conseil des Prud’hommes de Paris se penchait sur le cas d’Hatem Ben Arfa qui réclame 8ME au Paris Saint-Germain, une somme qui correspond aux primes qu’il n’a pas touchées suite à sa mise au placard, plus 1 euro de dommages et intérêts pour harcèlement moral. Affirmant que ses coéquipiers parisiens, y compris Neymar, étaient stupéfaits de voir qu’il était mis à l’écart lors de toutes les rencontres, Hatem Ben Arfa, présent en personne devant les Prud’hommes, a notamment expliqué que du côté du PSG on a joué la tactique du pourrissement pour le faire craquer, ce que le club de la capitale n’est pas parvenu à faire.

Mais l’avocat du Paris Saint-Germain n’a pas pris de gants pour dire tout le mal que les dirigeants et le staff du Paris SG pensaient de leur ancien joueur, désormais sans club depuis un bref passage à Rennes. « Le club n'a pas manqué à ses obligations en ce qui concerne la non-sélection du joueur, qui a été décidée en raison de défaillances à l'entraînement et de ses faibles prestations sportives. Tout le monde sait qu'il ne s'entraîne pas assez, qu'il fait semblant », a lancé maître Marie-Hélène Cohen-Guilleminet. C’est le 16 décembre prochain que le conseil des Prud’hommes rendra son jugement, une décision évidemment susceptible d’aller en appel.