PSG : Al-Khelaïfi va se sentir visé par ce double tacle de L’Equipe

PSG : Al-Khelaïfi va se sentir visé par ce double tacle de L’Equipe

Photo Icon Sport

Ce n’est pas nouveau, le Paris Saint-Germain et le journal L’Equipe entretiennent des relations tendues.

Le club de la capitale reproche au quotidien ses critiques incessantes et des rumeurs infondées. D’où l’interdiction de salle de conférence de presse infligée à ses journalistes. On pouvait penser que le principal média sportif tenterait d’apaiser la situation avec la meilleure formation de l’Hexagone. Eh bien pas du tout ! L’Equipe en a rajouté une couche en deuxième et avant-dernière pages de son édition du jour.

Tout d’abord dans l’édito de Régis Dupont, qui revient sur les performances de Cristiano Ronaldo et Lionel Messi, et sur l’échec des clubs français en Ligue des Champions. « Le PSG porte une lourde responsabilité dans ce constat d’un niveau global qui ne progresse pas, a souligné notre confrère. Et le doublé de Messi, au lendemain du triplé de Cristiano Ronaldo, a signifié au club de la capitale que les deux meilleurs joueurs du monde ne vivaient pas en bord de Seine. » Un tacle adressé au président Nasser Al-Khelaïfi qui place Kylian Mbappé et Neymar au-dessus du reste.

Kimpembe, « j’en pleure »

De son côté, Rémy Fière s’est penché sur la disponibilité des joueurs parisiens, autrefois beaucoup plus accessibles pour les médias. « Quand j’entends ici et là que la dernière sortie médiatique post-traumatique de Kimpembe n’a pas été appréciée au sein du club, surtout parce qu’il n’aurait pas prévenu ses hiérarques et que ses propos n’auraient pas été validés par je ne sais quelle instance supérieure, j’en pleure, a-t-il regretté. Si un joueur ne parle plus mais communique, si un champion du monde ne s’exprime plus mais doit déverser de pauvres éléments de langage, la fin du monde est proche. » Apparemment, la hache de guerre est loin d’être enterrée…