PSG : Al-Khelaïfi est furieux, le délire est fini à Paris

PSG : Al-Khelaïfi est furieux, le délire est fini à Paris

Photo Icon Sport

Nasser Al-Khelaïfi a décidé de reformer la paire avec Leonardo, et c’est tout le Paris Saint-Germain qui croit à nouveau en des jours meilleurs. Un changement nécessaire tant les règles élémentaires des grands clubs étaient trop souvent bafouées, avec en exemple le plus criant les libertés autorisées à Neymar tout au long de la saison. Désormais, cela va beaucoup moins rigoler et il s’agit clairement d’une volonté du président du PSG. Les joueurs ont ainsi été prévenus au lancement de la saison que certains excès comme les heures non respectées ne passeront plus, explique RMC.

« Le président parisien a confié à son entourage que la sévérité était de retour à Paris. Le directeur sportif parisien, lui, ne veut pas parler d’autorité mais de respect de l’institution et du club. "Quand on sait ce qu’il s’est passé la saison dernière, comment la direction sportive a laissé passer certaines choses et notamment certains comportements, ça fait plaisir de voir de l’autorité. On sent qu’on a retrouvé un patron au quotidien", glisse un salarié du PSG. Deux petits exemples montrent la volonté de remettre de l’exemplarité au quotidien: les joueurs auront désormais l’obligation, à plusieurs reprises, de prendre le petit-déjeuner ou déjeuner au Camp des Loges pour recréer des moments de convivialité. Et plus question de ne pas respecter l’heure limite fixée avant les entraînements pour arriver au centre », raconte ainsi la radio sportive. Des libertés avec les horaires, un mal qui avait été décrié au sein du PSG. De quoi créer une mauvaise ambiance dans un vestiaire où les Brésiliens faisaient la loi, ces derniers étant parvenus à déplacer l’entrainement quotidien du matin à l’après-midi.