Match truqué ? : La LFP, l'OL, l'OM, l'ASSE... tout le monde soutient le PSG !

Match truqué ? : La LFP, l'OL, l'OM, l'ASSE... tout le monde soutient le PSG !

Photo Icon Sport

Ce samedi après-midi le football français dans son ensemble a décidé d'apporter son soutien au Paris Saint-Germain suite aux soupçons de match truqué contre l'Etoile Rouge de Belgrade. Et cela alors qu'une enquête a été lancée en raison d'une information sur un possible pari de 5ME fait par un dirigeant du club serbe sur le résultat final de cette rencontre de Ligue des champions. C'est d'abord le syndicat Première Ligue, représentant la plupart des clubs de Ligue 1, dont l'OL, l'OM, l'ASSE, Bordeaux, Monaco, qui est monté au créneau. 

« Les clubs de Première Ligue tiennent à apporter un soutien total au Paris Saint-Germain, après la révélation d’un pari suspect (...) Aucun soupçon ne saurait peser sur un club dont nous connaissons tous les valeurs en matière d’éthique et de moralité, valeurs partagées par l’ensemble de ses dirigeants, de ses joueurs et de ses collaborateurs. Les esprits mal intentionnés qui chercheraient à salir la réputation du PSG à travers une affaire dont il est complètement étranger, jetteraient en réalité le discrédit sur l’ensemble du football français qui a toujours été soucieux de lutter contre toute forme de corruption », indique le syndicat Première Ligue qui présente un front uni.

La LFP y est également allée de son communiqué. « Suite à l’ouverture d’une enquête concernant des soupçons autour de la rencontre PSG-Étoile Rouge Belgrade, la LFP a toute confiance en la justice et en l’UEFA qui est en charge de la Ligue des Champions pour instruire ce dossier. Cette affaire met en cause des personnes gravitant autour du club serbe. La LFP renouvelle toute sa confiance et son soutien au club parisien et à son président. La LFP rappelle enfin que l’éthique et l’intégrité des compétitions sont deux valeurs fondamentales du football professionnel français, et qu’à ce titre, la Ligue participe activement à des programmes de lutte contre la corruption », a rappelé la Ligue de Football Professionnel.